Roland Dick: implication inconditionnée dans sa ville

Roland Dick est l’implication incarnée dans sa communauté lavalloise. C’est un homme charismatique et dévoué qui cherche à montrer son intégration totale à la société dans laquelle il vit. Sur les traces de ceux qui l’ont précédé, Roland Dick travaille dans les coulisses pour projeter l’apport inestimable des différentes communautés ethniques qui ont marqué l’histoire de l’Île Jésus.

Roland est allé frappé à la grande porte d’entrée pour réaliser un rêve qu’il caresse depuis plus de quatre ans. Il est allé au service de la Culture de la ville de Laval avec un document boudiné et le cœur sur la main. Encouragé par la fameuse phrase de Gebran, ‘ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour votre pays’. Roland étale son rêve devant le maire et ses adjoints et la réponse fut positive et le travail commença.

Le rêve c’est de faire construire une oeuvre d’art dans un joli parc ou les personnes issues des différentes communautés pourraient dire, voici l’emblème de notre passage à Laval, leurs enfants pourraient aussi le dire à leurs enfants, mes parents avaient contribué à cette oeuvre. Roland veut que tout le monde s’y identifie afin de sentir cette fierté d’appartenir à une ville inclusive et cosmopolite. D’abord les québécois de souche pour leur accueil, ensuite toutes les communautés ethniques sans exception qui ont contribué à l’essor de la ville de Laval. Il voulait intégrer tout le monde dans la réalisation et le symbolisme de cette oeuvre d’art qui sera érigée au parc Saint-Norbert.

En septembre 2017, un protocole d’entente a été signé entre la Ville de Laval et un petit comité et un concours invitant les artistes à proposer leurs idées a été lancé. Au total, 30 candidatures ont été reçues et 3 finalistes retenus dont un seul sera choisi pour réaliser l’oeuvre. L’apport de la Ville s’élève à 130 000 $ et la communauté libanaise y apporte 30 000 $ au projet. Un comité formé de plusieurs personnes issues de différentes communautés culturelles verra à ce que le projet suive son cours et veillera à la réalisation de cette oeuvre, pour un dévoilement au grand public au mois de mai 2019.

Soulignons que l’implication de Roland et son travail acharné avec la Ville d’un côté et la communauté d’un autre côté remonte à plusieurs années. Il avait déjà organisé plusieurs fois des collectes de sang des lavallois, il a organisé un rassemblement à la mémoire d’un jeune héros canadien d’origine libanaise, Marc Diab en 2009, et contribue à plusieurs autres activités.

Roland Dick est l’exemple à suivre pour son intégrité et sa loyauté pour sa ville, tout en restant humble et réaliste. Un tel dévouement est certainement inné. Bravo Roland! très belle initiative.