Raya Chammai une artiste innée, beauté physique et un cœur en or

Lorsque le médecin lui donna la première tape sur les fesses à sa naissance, Raya n’a pas pleuré, elle a chanté. Jusqu’à maintenant, lorsque la vie lui envoie des problèmes, Raya chante et ses problèmes se résolvent tranquillement.

Raya a débuté à l’école, dans les pièces de théâtre, les spectacles de fin d’année, les partys de Noël et les différentes fêtes et manifestations. Plus tard, elle a fait partie du groupe des chanteuses les four cats et avec ce groupe, elle a fait le tour de plusieurs pays. Sous la direction de Ghassan Rahbani, les four cats remportèrent un succès flagrant partout où elles se produisaient et plusieurs producteurs leur offrirent des contrats pour des films ou pièces de théâtre.
Raya a participé à plusieurs émissions de télévision où elle côtoyait des célébrités du petit écran et gagnait de l’expérience jour après jour. Pour ne nommer qu’un seul, une reprise de la fameuse télésérie des années 80, la vie est comme ça, avec plusieurs des acteurs authentiques de la série.
En 2010, Raya prit l’avion en direction du Canada et elle atterrit à Montréal où elle essaya de repartir sa carrière en solo. Quelle fut sa déception.
«Ici, les gens ont très peu ou pas de respect pour les artistes femmes. Une artiste n’est pas jugée à sa propre valeur. Les gens qui vont dans les soirées dansantes ne veulent pas écouter l’artiste, mais ils veulent plutôt danser, manger et boire. Il n’y a plus cette écoute et le plaisir d’écouter les belles chansons romantiques ou traditionnelle, tout ce qu’ils veulent, c’est danser le dabké. Je veux dire, même au Liban, les gens ne dansent pas autant! Au contraire, on remarque de plus en plus le retour de la vraie valeur de la musique.»
Raya a dû essuyer plusieurs échecs au cours des dernières années au Canada mais cela a renforcé sa détermination et sa volonté à ne pas suivre le reste du monde comme des moutons, mais bien prendre une position pour la vraie valeur de son statut d’artiste.
«J’ai essayé la radio, j’ai essayé d’autres avenues, malheureusement, on me prenait pour acquis, alors j’ai dû refuser ce traitement inférieur. Ma valeur vaut bien mieux que ça».
Présentement, Raya est en préparation de très beaux projets qu’elle ne peut pas divulguer la nature mais elle nous promet une surprise à la hauteur des attentes de ses fans. En plus d’animer ou de co-animer un festival en septembre.
Raya est une personne charmante. Les heures passent très vite auprès d’elle. C’est une personne intéressante qui a beaucoup de choses à raconter, qui a vécu plusieurs aventures passionnantes dans sa vie mais qui ne lui sont pas montées à la tête; elle demeure une artiste humble et croit très fort en son art.
Notre Nouvelle salue ce bel esprit et souhaite tout le succès à cette chanteuse et artiste accomplie. Raya, nous t’aimons.