Farah Moustafa, palestinienne d’origine, libanaise de formation et vivant au Canada

Farah Moustafa, palestinienne d’origine, libanaise de formation et vivant au Canada
Farah Moustafa à elle toute seule est une personne multiculturelle qui n’a pas froid aux yeux. Palestinienne d’origine, elle grandit au Liban et décroche un diplôme en journalisme de l’université du Liban. Elle s’implique très vite à la radio : la voix de la joie et s’implique à écrire des articles sur la lutte contre la drogue auprès des jeunes libanais et arabes, ainsi que plusieurs autres sujets délicats, comme la sensibilisation contre les maladies transmises sexuellement, comment prendre les bonnes décisions, faire les bons choix, lutter contre la pression psychologique et bien d’autres sujets d’actualité sociale. Plusieurs de ses travaux sur ces sujets ont été publiés dans le journal libanais «Al binaa».
Farah Moustafa arrive en 2016 à Montréal, ambitieuses, et aime la vie. Elle communique cet amour et cette joie de vivre sur les ondes des Radios et adore ce qu’elle fait. Elle se croit chanceuse de travailler dans le domaine de sa formation qu’elle aime tant.
Notre Nouvelle salue Farah et lui souhaite la meilleure des chances dans tous ses projets.

NOTRE NOUVELLE MÉDIA